Nos coups de c½ur

#Roman

Une loufoquerie de plus au palmarès de Fab Caro!

Samouraï

Fabrice CARO

Samouraï

Ed. Gallimard - mai 2022
Prix : 18.00 ¤
9782072988110

On est en droit de se dire: "Encore un Fabcaro! Ce type ne s'arrête jamais! Il est malade!" Et puis, il faut être honnête: c'est vrai, c'est encore et toujours du Fabcaro, c'est une fois de plus l'histoire d'un type médiocre, angoissé, névrosé, une énième version de l'auteur en panne d'inspiration, en manque de reconnaissance et de légitimité, un énième roman d'inaction pure, de délire mental mais qu'est-ce que c'est bon!

On se marre, on contracte ses sphincters en priant pour que rien ne lâche, on a mal aux zygomatiques, à l'orbiculaire labial, aux buccinateurs et aux risorii (ça se voit que j'ai consulté Wikipédia?!) et on n'en finit pas de s'interroger sur la santé mentale de cet auteur passé maître dans l'art du moulinage cérébral à vide, alliant l'absurde, le burlesque, la farce, la comédie de mœurs, la satire sociale (et chacun risque de se reconnaître dans l'ombre d'un de ces personnages... et ça fait peur!). Oui, ce type est fou, c'est incontestable. Mais qu'est-ce qu'il est drôle! Il est vrai qu'il écrit sans cesse la même histoire, mais il trouve à chaque fois le moyen de nous faire rire. Alan s'est fait plaqué par Lisa partie avec un universitaire  spécialiste de Ronsard. Avant de partir, elle lui a conseillé d'écrire, pour une fois dans sa vie, un "roman sérieux". Alors, Alan a décidé de s'y mettre, en adoptant la discipline d'un samouraï. Il profite de l'occasion que ses voisins lui ont donnée en lui confiant la surveillance de leur piscine pendant leurs vacances. La terrasse en bois adjacente sera parfaite. Il s'y voit déjà, travaillant sans relâche, s'astreignant quotidiennement à des heures et des heures d'écriture, de concentration totale pour atteindre un unique objectif: écrire un roman profond et bouleversant. Mais bien sûr, rien ne se passe comme prévu. Le sujet lui échappe. Et bientôt, les notonectes débarquent...

Un roman désopilant, loufoque à la tonalité douce-amère, qui se lit d'une traite et qu'il faut partager. Car il est bon de rire. Même seul. Et il est rare de s'esclaffer en littérature. Merci Fab Caro!!!